Le BSR, condition primordiale pour la conduite du quad à Marrakech et en France

quad-maroc

Parmi les conditions à remplir avant de pouvoir conduire un quad à Marrakech ou en Europe, il faut s’assurer premièrement que le véhicule soit homologué, tout comme les équipements que le pilote ou conducteur utilise et que le véhicule soit correctement assuré. Selon les situations et les conducteurs, il est aussi demandé au conducteur de posséder un Brevet de Sécurité Routière (BSR) ou un permis AM. L’on parle du BSR mais qu’est-ce que c’est réellement ?

Les particularités du Brevet de Sécurité Routière, BSR

Le BSR est un examen qui comporte deux parties principales : une partie théorique et une partie pratique. Pour pouvoir être admis à la partie pratique du BSR, il faut que le candidat ait au minimum 14 ans, selon l’article R211-2 du code routier. Le candidat doit aussi être titulaire de l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR) niveau 1, l’ASSR niveau 2 ou l’Attestation de Sécurité Routière (ASR). La partie pratique du BSR comporte une formation qui s’étend au moins sur 5 heures en circulation, chacune des heures étant séparée d’une heure minimum. La formation au BSR se déroule dans une moto-école. La formation n’est pas gratuite et son coût peut varier grandement d’une moto-école à une autre. À la fin de la formation, il n’y a pas un examen en particulier, le candidat est juste obligé de suivre la formation pour obtenir son brevet. La formation doit être dispensée par un organisme agréé, la liste de ces derniers est disponible dans la préfecture du département. Les formateurs au BSR sont généralement titulaires, soit du BEPECASER (Brevet pour l’Exercice de la Profession d’Enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière) mention deux roues, soit du BEES (Brevet d’État d’Éducateur Sportif) option moto qualification routière.

Lors de sa formation au BSR, le futur conducteur de quad à Marrakech ou en Europe doit atteindre trois objectifs principaux : le premier étant de pouvoir choisir sa position sur la chaussée, franchir une intersection ou changer de direction. Le deuxième objectif est de circuler dans des conditions normales et le troisième est de pouvoir faire face à des situations particulières. Au bout des 5 heures de formation, pour signifier que le candidat dispose de son BSR, le formateur appose le cachet de son établissement, la date et sa signature au dos de l’ASSR. Une fois titulaire de ce cachet derrière son ASSR, le candidat peut désormais conduire un quad sur la voie publique. Le BSR est obligatoire dans les Départements d’Outre-mer (DOM) mais il ne l’est pas dans les territoires d’Outre-mer (TOM). Posséder un ASSR1, un ASSR2 ou un ASR ne dispense pas de se former au BSR.

Page Navigation